Le conseil en finance

Notre positionnement sur le conseil en finance

Notre offre en matière de finance d’entreprise s’adresse, sans surprise, aux directions financières de grands groupes comme d’ETI. Pour autant, il convient de ne pas négliger les directions de la performance, de plus en plus présentes au sein des organisations, ni, parfois, les directions des systèmes d’information, les relations entre « métiers » et « IT » étant de plus en plus collaboratives.

Notre practice est soulignée par le Magazine « Décideurs ».


L’approche et le contenu

Les missions à vocation stratégique concernent la construction / la révision de business plans mais aussi l’élaboration d’un business model pour une nouvelle activité. La révision du calcul de prix de revient, exercice difficile s’il en est, s’inscrit dans cette logique de révision d’un business model ou d’un modèle de rentabilité.

D’autres missions sont plus spécifiquement dédiées aux activités de la fonction finance. Ainsi, la trésorerie fait l’objet de nombreuses missions telles que la mise en place de prévisions de trésorerie ou la création d’un cash pool ou netting ainsi que le choix et le pilotage de l’implémentation d’un outil TMS (Treasury Management System). 
En matière comptable, la révision des process de sortie des comptes mensuels ou trimestriels en vue d’une forte réduction des délais est un autre objet de mission. Le choix et le pilotage de l’implémentation d’un ERP fait également partie des références d’Akeance Consulting.

D’autres missions ont trait à l’amélioration de la performance et au pilotage. C’est notamment le cas des missions d’optimisation de BFR ou de révision de processus budgétaire mais aussi des missions de schémas directeurs de reportings ou de révision des tableaux de bord d’une entreprise et, plus orientées outils, des missions de choix et d’implémentation de solution de BI.

De manière générique, certaines missions traitent de l’organisation d’un département ou d’une direction telles que la mutualisation d’un service support, la réorganisation d’une fonction comptable ou la réorganisation d’un service contentieux ou encore la centralisation de la fonction facturation.

Sous l’angle des outils, Akeance Consulting accompagne ses clients non seulement sur les outils métiers tels que les ERP, TMS et autres mais également sur le choix et la mise en place des outils transverses tels que les outils de GED ou les outils de consolidation, de reportings ou de BI.


Quelques convictions

Le manque de cohérence des chiffres est fréquent

C’est vrai qu’on a coutume de dire chez Akeance Consulting que « tous les reportings sont faux » ! Au-delà de la boutade, c’est le constat de définitions différentes d’agrégats (financiers comme physiques) jusqu’à constater parfois des définitions différentes du chiffre d’affaires. Les différentes dates de capture de données, dans des bases diverses, font que les reportings peuvent prêter à caution. Sans compter que les tableaux de bord sont souvent trop nombreux et peu fluides, au prétexte que « tout est intéressant » en lieu et place de « ce qui est utile ».

Le changement d’outil ne répond pas toujours aux difficultés rencontrées

Au-delà des difficultés de gestion proprement dites, les dirigeants sont parfois face à des difficultés de fonctionnement de leur direction financière. Et très vite, les outils informatiques sont le prétexte des dysfonctionnements et insatisfactions. Or, des préalables doivent être levés : le plan de comptes est-il harmonisé dans le groupe ? Les circuits de validation des commandes à la facturation sont-ils respectés ? Les ruptures entre ERP et tableaux Excel – inévitables- sont-elles sécurisées ? Le paramétrage des outils est-il conforme ? Une formation complémentaire aux outils est-elle nécessaire ? Bref, face à des dysfonctionnements, n’incriminons pas trop vite l’ERP.


Vous souhaitez en savoir plus sur le conseil en finance ?


Les actualités

Top